giraf-image

Rendez-vous de liaison, un outil essentiel pour faciliter le retour en emploi

Maintien dans l'emploi
image
image

Peu connu et souvent difficile à mettre en place, le rendez-vous de liaison est un outil essentiel pour faciliter le retour en emploi d’un salarié en arrêt maladie.

  1. Le rendez-vous de liaison a été introduit par la loi du 2 août 2021, qui marque un tournant dans la gestion de la santé et de la prévention en milieu de travail. Cette loi impose aux entreprises de nouvelles obligations, visant à améliorer la prévention des risques professionnels et à promouvoir la santé au travail. L’un des dispositifs majeurs de cette loi est le rendez-vous de liaison, un outil essentiel pour maintenir le lien avec les salariés en arrêt de travail. Toutefois, malgré l’importance de ce dispositif, de nombreuses entreprises rencontrent des difficultés à le mettre en œuvre de manière effective.

L’employeur peut-il contacter le salarié pendant son arrêt maladie ?

  1. Il existe une croyance répandue selon laquelle il est interdit pour l’employeur de contacter un salarié pendant son arrêt maladie. Bien qu’il soit effectivement interdit de contacter le salarié pour faire le point sur ses missions professionnelles, il est tout à fait permis, et même conseillé, de prendre de ses nouvelles. Cela permet de maintenir un lien humain et de manifester un intérêt pour le bien-être du salarié. Ce contact peut aider à anticiper les besoins du salarié et à préparer son retour dans les meilleures conditions possibles.

Quels sont les objectifs du rendez-vous de liaison ?

  1. L’objectif principal du rendez-vous de liaison est de maintenir le lien avec le salarié pendant son arrêt maladie. Il s’agit d’un moment d’échange pour faire le point sur ses besoins, l’informer de ses droits et des dispositifs existants pour faciliter son retour au travail. Contrairement à une visite médicale, ce rendez-vous est centré sur l’accompagnement et le soutien du salarié.

    Maintenir le lien social

    Maintenir un lien social avec le salarié est crucial pour éviter l’isolement et la déconnexion avec l’entreprise. Ce lien peut jouer un rôle déterminant dans la motivation et le moral du salarié pendant son arrêt maladie.

    Informer sur les droits et les dispositifs disponibles

    Le rendez-vous de liaison permet d’informer le salarié sur les diverses aides dont il peut bénéficier pendant son arrêt maladie et à son retour. Ces aides incluent des actions de prévention de la désinsertion professionnelle, des visites de pré-reprise, des mesures d’aménagement du poste de travail, un bilan de compétences, des formations, et des démarches pour la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH).

    Préparer le retour au travail

    En discutant des besoins et des attentes du salarié, l’employeur peut préparer plus efficacement son retour au travail. Cela peut inclure des ajustements dans l’organisation du travail ou des modifications du poste de travail pour mieux répondre aux capacités et aux restrictions du salarié.

Qui est concerné par le rendez-vous de liaison ?

  1. Le rendez-vous de liaison s’adresse spécifiquement aux salariés en arrêt de travail de plus de 30 jours, que cet arrêt soit continu ou discontinu. Il est organisé à l’initiative du salarié. Néanmoins, l’employeur a l’obligation légale d’informer le salarié de cette possibilité, garantissant ainsi que chaque salarié soit conscient de ses droits et des dispositifs de soutien disponibles.

Comment prévenir le salarié ?

  1. La loi prévoit que l’employeur peut contacter le salarié par tous les moyens disponibles : email, courrier, téléphone, flyer, etc. L’important est que le salarié soit informé de manière claire et précise de la possibilité de bénéficier d’un rendez-vous de liaison. Cette communication doit être faite de manière respectueuse et non intrusive, en prenant en compte la situation personnelle du salarié.

Quels sont les délais d’organisation du rendez-vous de liaison ?

  1. Lorsqu’un salarié sollicite un rendez-vous de liaison, l’employeur doit proposer une date dans un délai de 15 jours. Ce délai est crucial pour assurer une réactivité et un suivi adéquat. De plus, l’employeur doit prévenir le Service de santé au travail interentreprises (SPSTI) au moins 8 jours avant la tenue du rendez-vous, afin de permettre la préparation et la mobilisation des ressources nécessaires.

Qui peut participer au rendez-vous de liaison ?

  1. Le Service de prévention et de santé au travail interentreprises (SPSTI) : Ce service joue un rôle clé dans l’accompagnement des salariés et la mise en place des actions de prévention.

    Le référent handicap : Si le salarié est en situation de handicap ou si son état de santé nécessite des aménagements particuliers, le référent handicap peut apporter une expertise précieuse.

    Un représentant du service des ressources humaines (RH) : Le représentant des RH peut fournir des informations sur les dispositifs internes à l’entreprise, les possibilités de formation, et les aménagements de poste.

Comment identifier les salariés concernés ?

  1. Pour savoir quels salariés sont en arrêt depuis plus de 30 jours, l’employeur peut demander à son service paie ou son système d’information des Ressources Humaines (SIRH), qui disposent des informations nécessaires pour identifier les salariés concernés et organiser les rendez-vous de liaison en conséquence.

Comment mettre en place ce dispositif ?

  1. Étape 1 : Sensibiliser et former

    Il est essentiel de sensibiliser les managers et les responsables RH à l’importance du rendez-vous de liaison. Des formations spécifiques peuvent être organisées pour s’assurer que tous les intervenants comprennent les objectifs et les modalités de ce dispositif.

    Étape 2 : communiquer aux salariés

    Une communication claire et régulière doit être mise en place pour informer les salariés de leurs droits et des dispositifs disponibles. Cette communication peut se faire par divers canaux : réunions d’information, emails, affichages, intranet, etc.

    Étape 3 : Suivre et évaluer

    Il est important de suivre l’implémentation des rendez-vous de liaison et d’évaluer leur efficacité. Des indicateurs de suivi peuvent être mis en place, comme le nombre de rendez-vous tenus, le retour des salariés, et les actions mises en œuvre suite à ces rendez-vous.

En conclusion

  1. Le rendez-vous de liaison est un dispositif essentiel pour maintenir le lien avec les salariés en arrêt de travail et préparer leur retour dans les meilleures conditions possibles. A l’heure actuelle, peu d’entreprises se sont saisies de ce dispositif, car c’est un projet qui nécessite du temps et de l’organisation.  Il offre pourtant de nombreux avantages en termes de prévention de la désinsertion professionnelle et de promotion de la santé au travail. En respectant les obligations légales et en mettant en œuvre une communication proactive, les entreprises peuvent intégrer ce dispositif de manière efficace et bénéfique pour tous les acteurs concernés.

Atouts & Handicap vous accompagne

  1. Notre équipe peut vous faire gagner du temps ! Mettre en place les rendez-vous de liaison est une activité qui demande beaucoup d’investissement. Si vous n’avez jamais mis en place les rendez-vous de liaison auparavant vous risquez d’avoir beaucoup de personnes à contacter. Il est important d’avoir une procédure bien structurée et des acteurs formés pour mener les entretiens de liaison.

    Atouts & Handicap peut vous accompagner, en contactant vos salariés en arrêt maladie et en les informant qu’ils peuvent solliciter un rendez-vous de liaison. Ces rendez-vous permettent de rencontrer le salarié, de prévenir la désinsertion. Notre objectif est de vous permettre d’être présent aux côtés de vos salariés en difficulté de santé à reprendre sereinement leur fonction.

    Atouts & Handicap est un Cabinet de conseil et un Organisme de formation certifié Qualiopi qui accompagne les entreprises sur les champs du handicap et de la santé au travail à travers des prestations de :

    – Conseil

    – Formation

    – Maintien dans l’emploi

    – Sensibilisation

    – Communication

    Prenez contact avec nous pour que nous vous présentions nos Atouts pour :

    – Améliorer les conditions de travail de vos collaborateurs

    – Faire gagner du temps à votre équipe RH

    – Faire baisser l’absentéisme dans votre entreprise

    – Optimiser votre budget « handicap et santé au travail »

    Tout cela en profitant si possible de l’enveloppe de déduction de 10% de votre contribution URSSAF (Agefiph) si vous n’atteignez pas votre obligation légale d’emploi de travailleurs handicapés.

     

    Article coécrit par Corinne Rouzier, Laurène Majada et Sarah Slama

dans la même catégorie

resource1

Managers, vous n’êtes pas seuls !

Managers, vous vous sentez souvent seuls lorsque vous devez accompagner un membre de votre équipe en situation de handicap dans son maintien dans l’emploi ?

Le 20/2/2024